AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lyngail : Le Pacte

Aller en bas 
AuteurMessage
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Lyngail : Le Pacte   Mar 10 Juin - 18:38

[Hrp]
Malgré ma réticence à écrire ce petit texte Hrp avant de poser le BG de Lyngail, je me dis que ce sera sûrement plus clair pour vous.

Pour tout vous dire, j'aime l'écriture (romans, nouvelles), et j'aime donc forcément écrire l'histoire (ou un bout d'histoire) de mes personnages, quelque soit le jeu.

Cette histoire est une sorte d'essai littéraire, et même si sa construction est claire pour moi, j'imagine qu'elle ne le sera pas pour un lecteur. Donc, je tiens juste à vous expliquer, sans entrer dans les détails, la façon dont j'ai écrit cela.

Le tout premier texte est la description de la situation actuelle. Le deuxième, par contre, explique ce qu'il s'est passé bien avant. Le troisième texte est la suite du premier (la continuité de l'histoire, donc, alors que le quatrième est la suite du deuxième, etc... Le tout donnant sur la situation finale, qui elle, n'est plus coupée.

Bref, je ne veux surtout pas vous dégoûter de la lecture avant même qu'elle ne soit entamée, donc, je vous laisse découvrir, en espérant que mon explication suffira.

Bonne lecture à ceux qui auront le courage de lire jusqu'au bout.

ps : N'hésitez pas à poster vos commentaires, qu'ils soient positifs ou négatifs. Ca aide à avancer dans les travaux d'écritures, les remarques. Wink
[/Hrp]

_________________


Dernière édition par Lyngail le Mer 11 Juin - 0:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mar 10 Juin - 18:38

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lyngail était seule à présent. Elle avait voulu lui montrer à quel point elle savait être brave, à quel point elle avait retenu ses leçons, et elle s’était jetée dans la bataille. Le silence autour d’elle était presque insoutenable, alors qu’elle observait partout, à la recherche d’ennemis prêts à se jeter sur elle.

La brume s’était levée de la terre humide et froide, alors que les derniers rayons du soleil avaient cessé de tenter de réchauffer cette contrée maudite. Elle marchait rapidement, l’arme à la main, à l’affût du moindre bruit ou d’un signe qui indiquerait la présence d’un affrontement.


Dernière édition par Lyngail le Mer 11 Juin - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:37

Elle était partie de Tarantia-le-vieille, voyageant jusqu’à Khemi, en Stygie, où l’attendait son mentor, Henathil, un Aquilonien. Elle s’était engagée depuis cinq années sur la voie des armes, et elle apprenait chaque jour de son maître.

Elle avait quitté sa famille à son quinzième printemps, entrant au service d’Henathil pour effectuer les basses besognes, dans l’espoir d’apprendre de cet homme. A vingt ans, elle avait commencer à apprendre à maîtriser l’acier de son épée, à manier les mots pour en faire des armes efficaces, blessant ou apportant réconfort, selon la situation. Elle avait appris à survivre par ses propres moyens et à diriger des hommes. Elle avait appris également les arts militaires, la stratégie.

Et son mentor lui avait également enseigné la passion de la chair. Aucun sentiment amoureux dans cette relation, mais une soif d’expérimenter, de comprendre les réactions que son corps pouvait déclencher chez un homme. La première fois, elle s’était introduite dans sa couche pour obtenir ses faveurs, pour qu’il la choisisse comme Apprentie.

Et la technique avait payé, finalement. Depuis, c’était presque devenu pour elle une habitude. Le soir venu, quand ils n’étaient pas trop fourbus de son entraînement, il la prenait, parfois même avec violence. Aucun plaisir pour elle, juste un besoin de savoir, d’en apprendre plus. Et au final, elle avait appris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:37

Devant elle se dressait la silhouette inquiétante d’un arbre mort. Quelque chose lui effleura la jambe et elle se retourna dans un sursaut. Il s’agissait d’un homme blessé, le visage barré par une plaie béante, qui la suppliait de lui venir en aide. Aux restes de son équipement, elle reconnut un soldat Némédien.

Elle leva son épée, puis l’abattit sur le poignet de l’homme, qui trouva la force de hurler de douleur. Poursuivant son mouvement ample, la lame vint se figer dans le cou du blessé, faisant mourir son cri, lentement.

Dégageant son arme, elle en nettoya le sang d’un geste brusque, et reprit son avancée. Où pouvait-il être, à présent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:37

Elle l’avait retrouvé à l’auberge de la Tête de Serpent, ivre mort et enlaçant une jeune serveuse, affalé sur des coussins trop mous, une main sur la poitrine ferme offerte à lui. Lyngail s’assit un peu plus loin, bien en vue de son mentor, buvant une coupe d’alcool de palme et attendant que celui-ci daigne la rejoindre.

Une paire d’heures plus tard, alors que les Stygiennes entamaient leur danse devant des clients visiblement désireux de dépenser leurs pièces d’argent, Henathil arriva à côté d’elle, s’installant confortablement.

- Demain, nous retournons à Tarantia pour nous rendre dans les Terres de Zelata. Je sais que tu ne connais pas l’endroit, mais j’ai entendu dire qu’une bataille va y avoir lieu, entre les soldats de la garde et les Némédiens qui vivent dans les montagnes.
- Et en quoi cela nous concerne, Henathil ?
- Toi et moi, nous allons partager le sort de ces soldats. Vivre ou mourir, nous le saurons demain.
- Ca fait partie de mon entraînement ?
- Sûrement la leçon la plus importante, ma jeune amie. Mais tu sauras cela rapidement.


Cette nuit là, elle refusa, pour la première fois depuis longtemps, de le rejoindre dans la chambre qu’il avait louée à l’auberge, et alla s’allonger dans le sable, au bord de l’eau, le visage tourné vers les étoiles, et réfléchissant aux paroles de son maître.


Dernière édition par Lyngail le Mer 11 Juin - 0:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:37

Un temple se dressait devant elle, éclairé par la lueur blafarde d'une lune pâle. Des arbres morts bordés l'entrée du bâtiment principal, et Lyngail s'avança. Une toile de tente était installée, sur sa droite, et trois soldats riaient autour des restes d'un feu.

Elle venait de marcher une heure entière, sans croiser quiconque, et elle était tellement perdue dans ses pensées qu'elle n'avait pas fait attention. Elle était totalement à découvert, et ils venaient de la repérer. Ils se levèrent et se dirigèrent vers elle, les armes à la main. Là encore, il s'agissait de Némédiens, mais eux avaient visiblement survécu à la bataille.

- Alors, comme ça, on se balade ?
- Dis, ma jolie... Lâche ton épée, et viens donc boire un coup.
- Ca, c'est une sacrée bonne idée. Et ensuite, tu nous montreras ce qu'un aussi joli cul peut faire, hein ?


Les trois éclatèrent de rire, et se rapprochèrent encore. Le sang n'avait pas fini de couler, ce soir.


Dernière édition par Lyngail le Mer 29 Avr - 15:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:38

Ils partirent pour les Terres Sauvages de Zelata, au petit matin. Ils rejoignirent les soldats à Tesso, et commencèrent à marcher vers la montagne. Visiblement, tout était prévu entre le capitaine et Henathil, et ils n'eurent pas de question, ce qui arrangeait bien Lyngail.

Elle entendait les soldats parler d’une sombre menace, d’un sorcier de l’ancien royaume, un mage de l’Achéron. Ils n’évoquaient cela qu’à demi-mot, la voix chevrotante, comme s’ils avaient peur que cette chose qu’ils décrivaient ne vienne sur le champ, si elle percevait leurs paroles.

Ils étaient entrés dans la chaîne de montagne. D’où ils étaient, le soleil n’était plus visible, et l’ombre glaçait jusqu’à leurs os. Les soldats continuaient de parler, avançant lentement. Lyngail regarda autour d’elle : de la rocaille, des milliers d’endroits où se terrer. Elle se retourna vers Henathil et lui chuchota à l’oreille.

- Je n’aime pas ça. L’endroit est bien trop calme.

Un sourire illumina ses traits. Visiblement, il attendait cette remarque, et se gaussait intérieurement d’avoir bien enseigné à son apprentie. Alors que Lyngail prenait soudain conscience de cela, un léger bruit de sifflement attira son attention.

Une flèche enflammée montait dans le ciel. Elle n’eut que le temps de hurler, avant que le chaos ne survienne.


Dernière édition par Lyngail le Mer 11 Juin - 0:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:38

Ils s’approchaient d’elle, ces trois Némédiens. Mais visiblement, ils n’avaient pas avisé le sang qui la maculait. Pas un instant, ils ne s’étaient méfiés. Et ce fut leur plus grosse erreur.

D’un mouvement rapide, sans crier gare, Lyngail porta un coup d’estoc, au niveau de l’estomac du premier, qui reçu la lame sans même se défendre. L’arme entra dans ses chairs avec un bruit étouffé et il hurla. Lyngail utilisa son pied pour repousser l’homme et ainsi dégager son arme, pendant que les deux autres fonçaient sur elle.

Le premier qui arriva, armé d’une large épée bâtarde, abattit son arme vers le sommet de son crâne. Elle para le coup avec sa lame et frappa l’homme au visage avec le côté de son bouclier, le faisant tomber. L’autre arrivait déjà sur elle, armé d’une lance.

La pointe acérée la rata de peu, quand elle se baissa, continuant sa rotation. Le coup qui vint ensuite lui entailla le ventre et il s’effondra sans un bruit. Elle se redressa. Celui qu’elle avait frappé au visage avait fait de même, et la regardait, un air de défi dans les yeux.

Celui-là méritait sûrement un duel dans les règles et Lyngail décida qu’elle le lui offrirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:38

La flèche enflammée monta haut dans le ciel, et Lyngail hurla.

- EMBUSCADE !

Les soldats se tournèrent vers elle, mais elle n’y fit pas attention. De part et d’autre de leur petite compagnie, un essaim de flèche s’élevait, se découpant parfaitement dans le ciel ensoleillé.

Henathil avait également vu le danger venir, et se mit à genoux, le bouclier levé. Elle en fit de même, s’adossant à lui, protégeant ses arrières. Les premiers soldats touchés s’effondrèrent en poussant des cris où se mêlaient douleur et stupéfaction. Le capitaine hurlait ses ordres, alors que les flèches jonchaient déjà le sol.

- A GENOUX ! LEVEZ VOS BOUCLIERS ! PROTEGEZ-VOUS !

L’attaque fut dévastatrice, mais de courte durée. Des cris retentirent et Lyngail risqua un coup d’œil. Des deux côtés, des Némédiens courraient à leur rencontre, sur les flancs de la troupe de survivants. Elle baissa un instant les yeux sur son bouclier, d’où trois flèches dépassaient. Cette fois-ci, ça avait failli se terminer pour elle, et ce sentiment d’avoir échappé à la mort la galvanisait, l’excitait presque.

Elle jeta un regard à Henathil, qui avait tiré son épée de son fourreau, et la fixait, attendant visiblement sa réaction. Elle dégaina à son tour et hurla, avant de se mettre à courir vers les assaillants.

Les soldats hébétés pendant un instant par l’embuscade la regardèrent passer devant eux, et sortant leurs armes, se mirent également en marche. Elle s’approchait du premier assaillant, et esquissa un sourire. En hurlant, elle chargea le Némédien, parcourant la dizaine de mètres qui les séparaient en une seconde, et le choc fut brutal. Il fut rejeté en arrière, et elle s’arrêta.

Derrière elle, les soldats arrivaient. Devant elle, les combattants fondaient sur elle. Son sourire s’élargit, et elle leva arme et bouclier devant elle, prête à combattre jusqu’à la mort… et au-delà.


Dernière édition par Lyngail le Mer 11 Juin - 0:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:38

Le duel commença, et elle était obligée d’admettre que le Némédien n’était pas un novice. Plusieurs fois, son arme failli bien lui emporter la tête, ou transpercer ses entrailles. Mais elle ne se battait pas pour sauver sa vie, et c’est ce qui lui donna l’avantage.

L’homme, bien que maniant son arme avec efficacité, avait peur. Lyngail, elle, se battait pour retrouver son maître, et lui faire admettre qu’elle était prête, que sa formation était terminée. Aucun sentiment, aucune crainte n’encombrait son esprit, et ses mouvements atteignaient une perfection dont elle n’avait jamais fait preuve jusque là.

Tous ses coups étaient précis et puissants, assurés. Et à un moment, elle prit le dessus. L’homme reculait à chaque fois que leurs lames s’entrechoquaient, et elle le harcelait, avançant sur lui, se déplaçant avec facilité et rapidité.

Dans une ultime tentative, il fit un coup d’estoc, et elle l’esquiva. La brèche dans sa défense était grande ouverte, et elle s’y engouffra, arrivant enfin au contact, se collant à lui et le pourfendant de sa lame, d’un coup puissant à l’estomac. Elle le regarda dans les yeux, s’approcha de son oreille pour lui murmurer quelque chose.

- Tu t’es bien battu, Némédien. Et même si cela me coûte de le dire, je sais que Crom ne rira pas de toi. Mourir l’épée à la main a été ta dernière gloire. Je prends ta vie comme un bien, reçois ta mort comme un présent.

Elle se recula d’un pas, et elle le vit sourire. Elle ne pu savoir s’il avait compris le sens de ses paroles, ni ce qu’il croyait, mais ce sourire était la preuve qu’il acceptait son sort. Elle dégagea son arme et il s’effondra lourdement.

Elle avança vers le deuxième homme, qui se vidait de ses entrailles sur le sol, en agonisant. Sa respiration était rapide, et il souffrait, c’était évident. Elle mit un genou au sol, à ses côtés, et lui enfonçant son épée dans le dos, elle mit fin à cela. Elle se releva.

Débarrassant le sang de sa lame, elle la remit au fourreau et alla fouiller leur petit campement, au cas où elle trouverait des provisions, et elle en trouva. Pas de quoi festoyer, mais elle pourrait survivre suffisamment longtemps pour faire ce qu’elle devait accomplir.

Elle se retourna vers l’entrée du temple, et avança dans l’obscurité terrifiante de sa haute porte.


Dernière édition par Lyngail le Mer 11 Juin - 0:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:39

Les soldats se mirent en position, à côté d’elle. Dans leurs yeux, on pouvait lire la détermination, l’envie de vengeance. Les Némédiens leur avaient tendu une embuscade, et ils devaient payer pour ça. Ils formeraient tous bientôt une mêlée sauvage et sanglante, et Lyngail se réjouissait de pouvoir exprimer sa rage contenue depuis trop longtemps. Elle avait attendu ce jour avec impatience.

Les premiers opposants arrivèrent au contact, et les pointes des lanciers les transpercèrent. Le choc qui suivit fut brutal, comme la vague qui vient se briser sur le récif. Le combat s’engagea, farouche, violent, sans aucune pitié. Le sang giclait en des gerbes épaisses, les cris de douleur étaient perçants, les halètements des combattants emplissaient les oreilles de Lyngail, qui transperçait tous les Némédiens passant à sa portée.

L’ennemi était au milieu d’eux, cherchant à briser leur défense, à déstabiliser les lignes pour atteindre les archers qui avaient posé un genou à terre et décochaient leurs flèches par dessus la mêlée, décimant les rangs des Némédiens qui descendaient encore à l’assaut.

Les corps s’effondraient, l’un après l’autre. Lyngail sentait que les soldats allaient être débordés, et elle redoubla d’efforts, taillant en pièces tous ceux qui approchaient d’elle. Profitant d’un bref répit, elle regarda en arrière.

L’autre flanc de la troupe, où Henathil et le capitaine s’étaient retrouvés pour combattre, était mis à mal. Il était contourné par l’arrière, forcé d’aller de l’avant tout en tentant de freiner l’assaut. Elle ne voyait pas son maître, mais elle su intérieurement qu’il défendait encore sa vie. Et tous les soldats reculaient, tentant de conserver leur place pour se protéger mutuellement des coups.

Une douleur vive la ramena à son combat. Une épée venait de lui transpercer la cuisse. L’homme qui l’avait ainsi blessée souriait, du sang lui maculant le visage. Elle poussa un cri de rage et le transperça.

Il s’effondra à genoux, laissant échapper son arme qui tomba à ses côtés. Elle dégagea son épée et frappa, au niveau de l’épaule. Le sang jaillit de la blessure, elle leva à nouveau sa lame et l’abattit encore. Elle hurlait tout en assénant des coups de plus en plus violents, et quand le Némédien, sans vie et ensanglanté, s’affaissa à ses pieds, elle eut du mal à reprendre son souffle.

La colère l’avait emportée un bref instant, et elle avait pu décharger toute sa rage sur cet homme. Elle se sentait mieux à présent, libérée. Les hommes qui tenaient encore debout n’étaient pas nombreux, dans les deux camps, et l’escarmouche touchait à sa fin. Elle se retourna et s’aperçu que la deuxième moitié de la troupe n’était plus là. Elle pensa que le combat avait mené ces hommes un peu plus loin.

Un autre ennemi fonça sur elle. Elle l’esquiva et fit courir l’acier le long du cou de l’assaillant, presque négligemment. Et alors que l’homme touchait le sol, le sang giclant de sa gorge inondant la terre, le regard de Lyngail ne quittait pas la direction qu’avait dû prendre Henathil, et de laquelle ne lui parvenait aucune rumeur de bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:42

L’air était lourd, dans le temple, presque irrespirable. L’odeur de la chair en putréfaction emplissait ses narines, et elle pouvait sentir la magie qui imprégnait ce lieu. Il faisait sombre, mais elle distinguait quand même le long couloir qui s’étendait devant elle. Des ossements, beaucoup humains, jonchaient le sol de pierre. Elle avançait avec prudence, tâchant de ne pas trahir sa présence.

Elle s’enfonça dans les profondeurs du temple, coupée de tous les repères d’espace et de temps, persuadée que son maître n’était plus loin. Elle allait découvrir qu’il n’avait jamais été aussi loin d’elle.


Dernière édition par Lyngail le Jeu 28 Aoû - 1:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:43

La bataille était terminée, les Némédiens étaient morts, ou agonisants. Les derniers survivants, soucieux de sauver leur vie, s’étaient enfuis dans la montagne. Lyngail se redressa et avisa le lieutenant de la garde, qui était près d’elle, à relever les blessés et compter les morts. Elle s’installa non loin de lui et inspecta sa blessure à la cuisse, tout en parlant.

- Belle bataille, Lieutenant.
- Vous avez raison, oui. Mais j’aurais préféré que mes soldats restent en vie.
- J’en conviens. Mais il n’est de plus belle mort que celle obtenue au combat. Alors…
- La mort honorable n’existe pas, Cimmérienne. Toute mort est ignoble, qu’elle vienne nous chercher l’arme à la main ou pas.
- Si tu le dis. En tout cas, il faut se remettre en marche, et rejoindre l’autre partie de la garde.
- C’est hors de question, l’amie. Tesso est sans protection ou presque. Je ramène les survivants là bas.
- Mais mon maître est avec eux, votre capitaine également. Nous devons y aller.
- Je brûle de tuer ces chiens Némédiens, mais mes responsabilités sont plus importantes. Nous retournons à Tesso.
- Alors, je continuerai seule.


Sa blessure n’était finalement pas très profonde, et elle ne saignait plus. Elle se mit en route, laissant là la garde et son chargement de blessés et de cadavres, à la recherche de son maître. Il faudrait bien qu’il admette qu’elle avait terminé sa formation, qu’elle était à présent prête à livrer ses batailles, seule. Et alors qu’elle entamait une longue journée de marche, elle était en effet totalement seule.

Elle marcha toute la journée, sur les traces de son maître. Partout autour d’elle, des cadavres étaient étendus à même le sol, soldats de la gardes et Némédiens partageant le même sort, se préparant à servir de festin aux corbeaux.

Elle dépassa la frontière des Terres Sauvages, traversa le Poitain, ne s’arrêtant que de brefs moments pour récupérer. Elle pénétra à la tombée de la nuit dans des terres qu’elle ne connaissait pas, loin à l’est. Elle n’avait pas croisé de cadavres depuis des heures, mais elle suivait tout de même les traces laissées par les troupes.

Elle était épuisée, mais elle savait qu’elle continuerait à marcher tant qu’elle n’aurait pas retrouver Henathil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:45

Un bruit attira son attention sur la gauche. Une sorte de squelette avec un plastron en métal arrivait dans sa direction. L’horreur de cette vision la figea sur place. Le squelette sembla la jauger, la fixant de ses orbites vides. Il prononça deux phrases d'une voix d'outre-tombe.

- Etrangère, les secrets de l’Achéron ne peuvent être délivrés aux simples mortels. Nous avons assez de sujets pour le moment, ainsi, tu vas périr ici et maintenant.

Elle retrouva ses esprits au moment où le squelette, saisissant sa hallebarde et la levant pour frapper, s’avança sur elle. D’un geste ample, elle tourna sur elle-même en esquivant la lame, se plaçant ainsi derrière lui, et frappa au niveau du genou. Dans un bruit sec, l’os quitta son emplacement et il s’effondra au sol, sans dire un mot, dans un bruit métallique.

Avant de reprendre son avancée, elle réussi avec un coup similaire à lui fracasser le crâne, mettant un terme à sa non-vie. Elle repensait à la phrase du squelette. S’ils avaient assez de « sujets », c’est qu’ils devaient détenir son maître et des soldats. Reprenant son ardeur, elle continua son exploration et découvrit, du haut d’un escalier, un spectacle atroce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:47

En bas, une fosse emplie de sang. A plusieurs endroits, des cadavres étaient amoncelés. Au centre, une créature qui devait bien mesurer trois mètres de hauteur se tenait, bien droite, dévorant ce qui restait d’un garde. Henathil, le capitaine, quelques soldats et des Némédiens étaient dans plusieurs cages, visiblement harassés de fatigue. Ils ne bougeaient plus, attendant sûrement leur mort, qui ne tarderait pas. Elle ne pouvait attendre.

Elle descendit l’escalier, le bouclier devant elle, l’épée prête à frapper. Avant même qu’elle ne fut en bas des marches, la créature l’avait vue, s’avançant lentement vers elle. La chose ne semblait pas avoir de peau, si bien que tous les muscles de son corps étaient visibles. Henathil affichait un sourire satisfait en la regardant, comme s’il avait toujours su qu’elle viendrait, et quelques soldats semblèrent reprendre espoir.

- Approche, sale fils de catin vérolée !

Le monstre ne réagit pas à la provocation, se contentant de s’approcher. Elle le laissa faire. Il avança son visage, comme pour la renifler, et alors que leurs deux visages étaient à quelques centimètres l’un de l’autre, elle lui décocha un violent coup d’épée à hauteur du crâne.

La lame toucha, le sang gicla, la bête hurla. Mais ce hurlement n’avait rien d’un cri de douleur. Il ne contenait que de la rage. Il frappa Lyngail, qui se protégea derrière son bouclier. La violence du coup la projeta en arrière, et elle tomba.

La chose venait sur elle et Lyngail roula au sol pour éviter sa charge, se redressant un peu plus loin, esquivant les coups tant bien que mal. Tant qu’elle le tenait à une distance raisonnable, elle savait qu’elle pourrait l’éviter, mais pour le tuer, c’était une toute autre histoire.

- C’est tout ce que tu sais faire ? Tu n’as rien d’autre en réserve ?

Esquivant un coup, elle trébucha sur un cadavre derrière elle. Déstabilisée, elle ne pu éviter la frappe, qu’elle reçu de plein fouet. Elle s’effondra lourdement au sol, quelques mètres en arrière. Elle secoua la tête pour retrouver ses esprits et se rendit compte que son épée était au pied de la chose.

Le montre ne s’en occupa pas, fonça sur elle, et se servant de son poing serré comme d’un marteau de guerre, il frappa à plusieurs reprises, assénant des coups violents. Sous son bouclier, Lyngail encaissa les chocs, cherchant une solution sans la trouver. Il s’arrêta pour regarder l’effet de ses coups et elle en profita pour se dégager, bondissant sur le côté.

Elle était acculée, sans son arme, exténuée et meurtrie. Le coup qui suivit fit voler en éclat son bouclier et la projeta au mur, au pied duquel elle s’effondra. Le monstre s’avança une nouvelle fois, mais il hurla de douleur avant même d’être assez près pour la saisir. Lyngail ne voyait pas ce qui provoquait cela, mais il se tordit de douleur un moment, avant de se calmer et de retourner vers la cage où se trouvait Henathil.

Lyngail cracha du sang et se releva. Elle eut le temps de le voir saisir son maître et le lever au dessus de sa tête. Dans un hurlement, il le jeta avec violence contre le mur. Le choc fut brutal et il s’effondra, sans connaissance. La créature se retourna à nouveau face à Lyngail, qui sentit un flot de colère la submerger. Mais une voix, dans sa tête, l’arrêta.

- Face à lui, tu n’as aucune chance.

Elle s’immobilisa et leva les yeux. A mi-hauteur de la fosse, dans une anfractuosité, un être vêtu en noir se tenait, droit, la fixant d’un regard rouge sang. Tout son corps était emmitouflé dans un tissu sombre, mais on pouvait aisément supposer de sa puissance. Elle s’adressa à lui, la voix emplie de rage à peine contenue. Il continua à lui répondre sans véritablement prononcer les mots qu’elle entendait.

- Qui es-tu ?
- Peu importe qui. J’ai le pouvoir de te donner la puissance pour le vaincre.
- Pourquoi ferais-tu cela ?
- Parce que tu possèdes quelque chose qui m’intéresse.
- Et si je refuse ?
- Dans ce cas, tu vas aller te battre, et je te regarderai te faire déchiqueter. Tu n’auras pas ta vengeance, et je n’aurais pas ce que je désire.
- Et si j’accepte ?
- Alors, tu auras ta chance contre le démon, et peut-être sauveras-tu ton vieux maître. C’est à prendre ou à laisser, décide-toi rapidement.
- Dis-moi ce que tu veux en échange !
- Nous n’avons pas le temps pour ça, tu dois choisir !


Comme pour confirmer ces mots, le monstre s’avança de nouveau vers elle, levant les mains au dessus de la tête. Dans le coin, au pied du mur, Henathil gisait, sans connaissance. Aucun moyen de savoir s’il était blessé ou mort. De toute façon, dans un cas comme dans l’autre, l’abomination devait payer. Elle parla d’une voix assurée.

- J’accepte, quelque soit le prix !
- Alors, obtiens la chance que tu souhaites. Par ce pacte, nous sommes liés à jamais. Je saurais te faire respecter tes engagements, le moment venu.


L’être leva les bras en prononçant des paroles incompréhensibles. Une explosion d’un liquide noir jaillit tout autour d’elle, la recouvrant un instant. Elle sentait qu’une puissance nouvelle la parcourait, sans en mesurer encore l’importance. Et alors que la créature arrivait sur elle, elle se jeta sur le côté pour récupérer son épée. Elle referma sa main sur la garde et roula au sol, emportant l’arme avec elle.

La créature obliqua pour la saisir et elle esquiva, plongeant entre ses jambes. Elle se releva derrière le démon et entailla son dos, et au moment où il se retournait, elle sauta vers lui et enfonça sa lame dans la poitrine. Le monstre émit un hoquet de surprise, puis hurla, se redressant sous l’effet de la douleur. L’épée ressortit de son corps et un flot de sang gicla de la profonde blessure, aspergeant Lyngail.

Dans un ultime effort, et après un regard plein de haine, il essaya de la saisir, mais elle tourna sur elle-même pour lui échapper et lui trancha la main. La créature, déséquilibrée, s’effondra au sol, poussant quelques gémissements plaintifs. Lyngail asséna plusieurs coups rageurs sur le cou de la créature, et finit par lui trancher la tête.

La chose était morte, définitivement. Ce qu’elle allait connaître plus tard sous le nom de Profanateur de Sang avait été vaincu, et elle reprenait enfin sa respiration. Qui était l’être qui avait murmuré directement dans sa tête ? Quelle puissance lui avait-il insufflée ? Autant de questions qui demandait des réponses. Mais l’heure n’était pas à cela.

Henathil lui revint en mémoire. Elle lâcha son arme et couru vers son maître. Il respirait, faiblement. De toute évidence, il était mourant. Aucune larme n’inondait les joues de Lyngail, pas la moindre tristesse dans son cœur. Elle souhaitait juste qu’il reconnaisse ses talents et qu’il lui dise que son apprentissage était terminé.

Il restait dans ses yeux une étincelle de vie, et il la fixait intensément. Mais il allait mourir, et elle ne pouvait l’empêcher. Mais la voix parla à nouveau.

- La puissance dont je t’ai fait don te permet de transférer ton énergie vitale à tes compagnons.

Elle redressa la tête vers l’endroit où la silhouette obscure s’était tenue, auparavant, mais il n’y était plus. La colère était cette fois perceptible dans la réponse qu’elle formula.

- Et comment ? Cette puissance est-elle si grande que je puisse sauver mon vieux maître aux portes de la mort ?
- C’est le cas, oui. Le seul inconvénient de ce don est qu’il nécessite un sacrifice de ta part. Il te faudra te blesser gravement pour le sauver.
- Me… blesser ?
- Ais confiance, ma jeune amie. Si tu veux le sauver, inflige-toi une blessure en te concentrant sur les siennes. Il est dans un sale état, et tu devrais te presser. C’est son unique chance de survie.


Sans plus réfléchir, elle tira la dague du fourreau qu’Henathil portait en bandoulière. Elle regarda son vieux maître, essayant de deviner ses blessures, de savoir ce qui le faisait mourir. Elle leva l’arme, et l’abattit avec force. La lame transperça son ventre, le sang se répandit et la douleur était atroce, insoutenable. Elle hurla en s’effondrant au sol.

Elle le regardait, attendant un signe d’amélioration… Et elle cru que c’était le cas. Sa respiration semblait moins laborieuse, ses yeux semblaient reprendre un peu de vie. Et même pour elle, la douleur se faisait moins insupportable. Elle dégagea la dague et observa sa plaie. Elle croyait la voir se refermer progressivement, sans qu’elle comprenne pourquoi.

Elle regarda Henathil, et celui-ci la fixait. Il allait mieux, même s’il restait dans un sale état. Il essaya d’articuler quelques mots, sans y parvenir. Elle leva une nouvelle fois la dague et s’infligea une autre blessure. A nouveau, elle hurla et s’effondra. Lyngail s’infligea ensuite plusieurs entailles sur les bras, le cou. Son sang se mêlait à la terre, et elle sentait la mort venir, mais son état s’améliorait, tout de suite, assez pour qu’elle survive.

Et Henathil, lui, allait beaucoup mieux. Il lui souriait. Il tenta de se redresser en grimaçant, et les gardes qui étaient restés loin jusqu’à présent vinrent l’aider. Sur tous les visages, on pouvait lire la stupéfaction provoquée par la vision de Lyngail se blessant elle-même, et la guérison miraculeuse d’un mourrant.

Lyngail n’eut que le temps, elle, de le voir sourire avant de s’évanouir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:48

Lorsqu’elle ouvrit à nouveau les yeux, la chambre dans laquelle elle se trouvait était baignée d’une douce lumière. Elle était nue sous les draps, des bandages lui recouvrant plusieurs endroits du corps. Elle avait mal et grimaça en tentant de se relever.

- Evite les mouvements inutiles, pendant un moment.

Elle s’arrêta et releva la tête. Dans un coin de la chambre, Henathil la regardait d’un œil bienveillant.

- Où sommes-nous ?
- Dans ma villa du quartier noble, à Tarantia. Nous t’avons ramenée en piteux état, il faut dire. Cela fait dix jours.
- Et toi, comment vas-tu ?
- Parfaitement bien, à part quelques douleurs. Mais je ne me souviens pas de tout ce qu’il s’est passé.
- Et la… chose ?
- Elle est restée morte, là où tu l’as éliminée.


Lyngail sembla réfléchir quelques instants. L’air frais qui pénétrait dans la chambre et caressait sa peau lui faisait du bien. Les premiers rayons du soleil la réchauffaient, et elle sourit, heureuse d’être en vie et attendant qu’Henathil reprenne la parole.

- Tu attends que je te dise que tu as terminé ton entraînement, n’est-ce pas ?
- J’attends de recevoir la conclusion de ma dernière leçon… La plus importante.
- Et bien… Tu as combattu férocement, tu ne m’as pas abandonné, alors que cela aurait été plus simple.
- Tu savais que je viendrai, n’est-ce pas ?


Il ne répondit pas à cette question, et continua.

- J’ai le vague souvenir d’une forme sombre, à qui tu parlais.
- Je ne sais pas qui il est. Mais il m’a donné le pouvoir de tuer la bête, et de te sauver.


Il sembla être préoccupé par cette réponse, un court instant.

- Quoi qu’il en soit, tu es prête. Tu maîtrise l’acier de ta lame, tu connais les mots et leur force, et tu as l’intuition pour toi. Tout ce que je t’ai enseigné te sera utile.
- J’attendais depuis longtemps que tu prononces ces mots.
- Le Capitaine a besoin de mercenaires, pour accomplir ce que la garde ne peut faire. Et il a été impressionné par tes… talents. Si cela te tente, il te propose de prendre la tête de cette entité, quand tu iras mieux.
- Qu’en penses-tu ?
- Que c’est une belle opportunité. Mais c’est ta décision. Tu serviras aux ordres de notre roi, tu dois en être consciente, et tu tremperas sûrement dans des affaires pas très… réglementaires.
- Cela ne m’a jamais dérangée. Et Conan est mon roi.
- Alors, je lui transmettrai cette réponse.


Elle hocha la tête, mettant un terme à cette discussion. Henathil quitta la chambre en lui demandant de se reposer le temps qu’il faudrait. Le dernier regard qu’il lui lança, avant de quitter la pièce, était empli d’inquiétude, mais Lyngail ne le remarqua pas. Elle observait le ciel, depuis son lit, déjà perdue dans ses pensées.


Dernière édition par Lyngail le Mer 27 Aoû - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:50

Henathil mourut l’année suivante. Il n’était pas si vieux, mais sa vie de combat et d’enseignement l’avait épuisé, et la maladie avait fini par gagner. Lyngail était revenue de Stygie quand elle avait appris qu’il était mourrant. Sa mission était importante, mais bien moins que son ancien maître.

A son chevet, et alors que son esprit dérivait, elle tentait de le rassurer, et de lui prouver comme elle lui était reconnaissante. Il semblait plus inquiet encore qu’une année auparavant.

- Tu sais, Lyngail, j’ai réfléchi à tout cela. Et plus j’y pense, plus je pressens qu’il y a eu ce jour là l’intervention d’un démon.
- Oui, Henathil, et je l’ai tué.
- Tu as tué un démon, ma jeune amie. Mais pas le pire des deux qui étaient présents cette nuit là.
- Que veux-tu dire ?
- Celui qui t’a donné ces pouvoirs, cette nouvelle force… Oui, plus j’essaye d’y penser, et plus je suis certain qu’il s’agissait d’un mage de l’Achéron.
- Un mage de l’ancien Royaume… Allons, Henathil, calme-toi.
- Oui, de l’ancien Royaume. Et ces êtres maléfiques ne donnent rien qu’ils ne récupèrent au centuple. Qu’a-t-il demandé en échange ?


Lyngail sembla tenter de se remémorer les évènements.

- Il m’a dit qu’il saurait me rappeler notre… pacte, rien de plus.
- Je dois te dire… Je te remercie et je prie nos Dieux chaque jour, pour toi. Cette nuit là, tu m’as sauvé d’une mort atroce. Mais je crois aussi que tout cela était prévu, organisé.
- Qui l’aurait pu ?
- Un mage de l’Achéron. Ils sont puissants et devins. Ils peuvent influencer et deviner les évènements.
- Allons, je vais bien, calme toi. Tu n’es pas en état pour t’agiter ainsi.


Il se mit en colère.

- Peu importe ma vie, Lyngail, elle se terminera bientôt. Mais toi, tu es peut-être en danger, par ma faute.
- Je me mets perpétuellement en danger, mon maître. C’est mon quotidien et ma force.
- Prends garde à l’Achéron. Prends garde aux mages, et à cette silhouette noire.


Il commença alors à dire des propos incohérents, emporté par la fièvre dans des délires sans signification. Et Lyngail resta à son chevet jusqu’à la fin. Elle ne versa aucune larme, mais elle était affectée par sa mort.

Le lendemain, elle repartait pour la Stygie reprendre le commandement de sa troupe de mercenaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:53

Après cinq années à servir le roi, elle décida de se retirer. Elle avait à présent 30 ans, et sa troupe de mercenaires n’avait plus la hargne d’antan. Un mois plus tôt, elle avait surpris deux de ses hommes qui avait voulu piller une maison riche de Khemi.

Ces deux là avait désobéit à ses ordres directs, qui étaient d’user de discrétion. Ils étaient entrés dans une habitation, avaient tué les serviteurs, dérobé des biens et s’apprêtaient à violer la propriétaire des lieux.

Un homme fidèle à Lyngail l’avait avertie, et elle était arrivée à temps. Arrivant par derrière, elle avait passé son épée au travers du corps du premier, et égorgé le deuxième après l’avoir émasculé.

Ce travail n’était plus pour elle, elle le savait. Et les paroles d’Henathil la hantaient de plus en plus. Elle avait donc décidé de rencontrer le roi Conan pour lui soumettre sa décision.

Quand elle arriva et qu’on l’introduisit, elle reconnu le Stygien qui se tenait aux côtés de Conan. Il répondait au nom d’Aernys, et il lui avait sauvé la vie quelques années auparavant, dans le désert de la Province de Khopshef. Elle avait toujours pensé que c’était un accident, en réalité, et qu’il n’avait pas agi dans le but de la sauver, mais dans son propre intérêt. Toutefois, elle lui en était reconnaissante.

Elle s’inclina avec grâce devant les deux hommes, et Conan prit la parole.

- Jarilo, ton homme de confiance, m’a averti de ton désir de quitter le commandement de ta troupe. Il est inquiet pour toi.
- Il t’a toujours servi fidèlement, mon Roi.
- Comme il a toujours été fidèle envers toi.
- C’est exact.
- Comme tu le sais, Lyngail, le danger nous menace. Je viens de recevoir des informations, et elles ne sont pas bonnes. Je souhaite pouvoir tous les affronter, mais j’ai des responsabilités envers les peuples d’Aquilonia et de Cimméria.
- Tu as toujours été un bon Roi, et je fais confiance à ton jugement.
- J’ai décidé de commander la constitution d’une compagnie qui sera en charge de régler des conflits, afin que nous puissions, mes armées et moi, protéger efficacement notre peuple.
- Une sage décision, encore une fois.
- Je veux qu’Aernys et toi, vous en preniez le contrôle et la charge. Le Stygien et toi m’avez prouvé à maintes reprises que vous souhaitez combattre les menaces de ce monde. Quant à toi, Lyngail, je te sais juste, déterminée, et aguerrie.
- Ta confiance m’honore, mon Roi. Mais je ne sais si…
- Tu es faite pour cette vie, Lyngail. Tu sais comme moi que la guerre viendra à toi, comme pour nous tous. Alors, prend les devants et va vers elle.


Lyngail sembla réfléchir un instant, puis regarda à nouveau Conan.

- Une fois de plus, tes mots sont justes. Je serai fidèle à ta volonté, mon Roi. Tu peux compter sur moi.

La semaine qui suivi, le recrutement avait commencé. De grandes choses attendaient cette Compagnie, mais la route serait longue et semée de batailles. Peut-être qu’ainsi, elle pourrait enfin être confrontée à l’Achéron. Peut-être qu’elle pourrait aussi comprendre. Peut-être qu’elle pourrait vivre enfin… ou mourir.

_________________


Dernière édition par Lyngail le Sam 14 Juin - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 0:56

[Hrp]
Vous pouvez donc, si vous avez réussi à lire jusqu'au bout ( Crying or Very sad ), laissez vos impressions et critiques à la suite, que je puisse améliorer / corriger. Merci de m'avoir lue, dans tous les cas. Wink


ps : Il va de soit que vos persos ne sont pas au courant de cette histoire, sachant que Lyngail ne se rappelle pas tout non plus. Merci de ne pas tenir compte de cela dans nos interactions RP.
[/Hrp]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Ruda
Visiteur


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Mer 11 Juin - 14:53

[HRP] Alors j'ai lu jusqu'au bout, et je trouve ca très bien rédigé, et personnellement, j'ai adoré.. Bravo pour ton style et ton imagination. Wink

MAis une question reste en suspend.. Que fesait ce Nécromancien au côté de notre Roi ? A Aernys de combler ce manque je pense maintenant Wink[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veve
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 30/05/2008
Age : 47
Localisation : Paris....

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Ven 13 Juin - 12:38

/HRP
Perso j'ai adoré, franchement, je mettrais peut être le mien bien que Venomaousse ne soit pas un grand bavard, en tous les cas pas avec les être humains.
/HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   Ven 13 Juin - 18:01

[Hrp]
Merci pour vos commentaires qui font bien plaisir.
[/Hrp]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lyngail : Le Pacte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lyngail : Le Pacte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Rempart (partie RP) :: Le feu de camp-
Sauter vers: