AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La traque du Yétis

Aller en bas 
AuteurMessage
Molena
Compagnon
Molena

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 30
Localisation : Dans la villa Verde

MessageSujet: La traque du Yétis   Mar 10 Juin - 13:08

Un soir en cimmeria, autour d'un feux, molena raconta une bref histoire de son éxistence :

A l'aube, la neige est le froid s'engouffrais comme une brise dans les hameaux de bois de cimmeria, alors qu'un hurlement retentis contre la montagne et son écho provoqua un cataclysme, le village se retrouva submergé par la neige et les blocs de pierre. De notre coté, seul une dizaines de maisons furent épargné par cette malédiction de Crom, dont la mienne.
J'ai su à ce moment que Crom nous lançait un défis, alors que je n'avait que 16 hivers. Le vieux Hark nous disait qu'un nouveau yéti était surement arrivé dans la montagne, qu'il reconnaissait son cris, que nous devions retrouver les stock de nourriture enfouit sous les mètres de neige, que nous devions le traquer avant qu'il ne créer une nouvelle catastrophe.
ma mère n'avait que 17 ans de plus que moi, nous étions toutes les deux en age de combattre, de même que mon frère jumeau, le vieux hark, Grim, GrimII, le fils de Grim, Sterjia sa fille et Frank, le copain de Sterjia qui a été sauvé en passant la nuit chez sa bien aimé. Les 7 autres maisons étaient des paysans qui fuirent au village le plus proche, nous maudissant de vouloir affronter la colère de Crom.
Nous suivirent donc le vieux Hark, enthousiastes, la première journée se passa comme toutes celles que nous avions connus. Pour moi, c'était une chance, avoir l'occasion de relever un défit, par Crom !

A l'aube, le vieux Hark nous réveilla, l'heur de repartir dans les chemins sinueux de la montagne était arrivé, avec encore trois rations par persones, ce qui était suffisant pour tenir deux journées. Encore aurait il fallut que je sache que nous en avions pour beaucoup plus longtemps; les heurs s'accumulèrent, le temps passait bien trop vite, l'estomac gargouillant avant même l'arrivée de l'heur du déjeuné, la douleur dans les jambes, le froid, les chemins montant à la marche difficile me firent bien vite perdre mon enthousiaste; et alors je compris que nous en aurions pour bien plus de deux jours étant donner qu'il faudrait bien faire demis tour.
"Hark" appelais-je, "Quand serons nous arrivé sur les hautes plaines?
-A la tombée de la nuit nous seront sur le haut plateau, la vallée est grande Molena, à ce propos, vous devrez tous sauté le repas de ce midis, si vous voulez survivre." Bouche bée, je pensa à mon estomac, et au temps qu'il me restait à l'entendre se manifester.
La journée me sembla être une éternitée, chaque minutes je regardais le soleil, pour voir si celui-ci s'était déplacer, attendant avec impatience l'heur de manger.
La nuit finit par arrivée, mais nous n'avions pas la place de faire un campement de fortune, la route devait faire deux mettre de large, a notre gauche une falaise et à notre droite un précipice, nous continuâmes alors deux heurs, avant qu'enfin la promesse du vieux Hark ne se réalise : la haute plaine était devant nous, obscurcit par la nuit noire de la nouvelle lune. Nous n'avions pas de bois sec, juste des couvertures de laine et il n'était pas question de les bruler pour un réchauffement éphémère, nous devions passer la nuit et dormir sur la neige, après bien sure, avoir pu manger le pain que nous avions emporter et l'eau. Après ce repas de fortune, nous nous couchâmes, oubliant que le lendemain ne serait que plus rude.

Une nouvelle aube se montra devant nous, au loin nous vîmes un campement une une fumée grise en sortant, pour moi, ce fût une immense joie, je me dis que les temps dure était enfin révolue et que nous étions sauver. Mais que faisait un campement si haut, et si proche des frontières Vanirs? Surtout que nous cherchions le yétis et non des survivants...

(petite pause, je reprendrais plus tard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruda
Visiteur


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: La traque du Yétis   Mar 10 Juin - 16:39

[HRP] J'attend la suite avec impatience Wink [HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La traque du Yétis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Rempart (partie RP) :: Le feu de camp-
Sauter vers: