AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lunao Leora Jeewan

Aller en bas 
AuteurMessage
Lunao
Frère d'armes
Lunao

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 16/10/2008
Age : 43

MessageSujet: Lunao Leora Jeewan   Mar 21 Oct - 21:02

1° Partie: De la naissance a l’adolescence

C’est un doux soir d’automne que naquit Lunao dans un village en périphérie de Tarantia la vieille.
Née d’une famille aisée, mais non noble, Lucia Lerora, sa mère, travaillait dans un des nombreux temples de Mitra fleurissant en Aquilonie. Elle n’était pas prêtresse, même si elle en avait le savoir et les compétences, elle avait choisie une vie de femme et de mère plutôt que de chasteté et de religion. Malgré tout, elle était appréciée pour ses connaissances sur une grande majorité de livre et de parchemin se trouvant à la grande Bibliothèque de Tarantia.

Son père reste un mystère.

A l’orée de ses 3 ans, un drame survenue, Lunao perdit sa mère et fut recueilli par le temple de Mitra de Tarantia. On prétend qu’elle fut assassinée au détour d’une ruelle sombre par des brigands.

C’est ainsi que Lunao commença sont apprentissage de prêtresse. La seule image que garda Lune de sa mère est le portrait d’une femme blonde, cheveux mi-long, dans une robe blanche étincelante, son visage lisse arborant un sourire réconfortant.

Toute son enfance se passa admirablement bien, elle était studieuse mais parfois un peu tête en l’air.

Si l’on devait questionner un de ses professeurs, il reparlerait surement de la fois ou Lunao tombante de fatigue à étudier tard dans la nuit, avait eu comme bonne idée de faire chuter une bougie sur une pile de parchemin qu’elle venait de lire, créant en quelques instants un feu gigantesque. Heureusement vite maitrisé.

2° Partie :Une envie de voyage

Lors de son vingt et unième printemps, Lunao décida qu’il était temps pour elle de partir voir le monde et prêcher la bonne parole de Mitra. Elle fut d’ailleurs encourager par les hauts prêtres.
C’est ainsi quelle partie dans les continents voisins (jamais bien loin tout de même) en se fiant a tous les livres qu’elle avait lue. Elle alla de bonne en mauvaise rencontre mais toujours avec le sourire.

Elle découvrit le monde et ses pensionnaires.

Après de long mois de balade mais aussi de combat, elle fit une drôle de connaissance. Elle se lia d’amitié avec une prêtresse de Set. Une étrange rencontre entre deux prêtresses. L’une suivant le dieu de la vérité et de la loyauté, l’autre suivant le pouvoir et la domination des faibles. Deux opposées et pourtant Lunao y trouvait son équilibre.

Plus le temps passé, plus d’innombrables questions s’enchainaient dans son esprit critique. Comment peut on soit disant aider les pauvres et laisser le bas peuple mourir loin des regards. Même si les mendiants sont nombreux en Stygie ou les cloitre pas dans les égouts de Tarantia à l’ abri du regard des nobles.

Lunao doutait sur sa foi. Elle ne se sentait plus du tout en accord avec ce qu'elle avait appris …

3° Partie :Une Renaissance

La lune était haute dans le ciel, Lunao se reposait dans une chambre à Tarantia. Elle regardait la petite bourse que lui avait laissée son ami Stygienne. Elle l’ouvrit. De la poudre noire s’y trouvait, de la poudre de Lotus noire. Elle en brula un petit peu, comme on brule de l’encens puis se coucha.
Son sommeil fut agité. Elle cauchemarda…

Elle se vit dans un long couloir étroit. Les murs semblaient de marbre, recouvert de teinture de velours noir. Des lampes étalées le long du mur déversaient une lumière douce et dorée. Au fond du couloir une épaisse lumière blanche empêcher d’y voir plus. Lune avança. Elle se retrouva dans une grande pièce doté d’un riche mobilier d l’ivoire, d’argent et même d’or. En entend un bruit, elle se retourna rapidement et vu un mur derrière elle, le couloir avait disparu. Elle prit peur mais elle n’était pas au bout de ses surprises. En se remettant face à la salle, elle recula contre le mur de terreur. Devant elle se tenait un énorme serpent blanc au milieu de la salle. Le serpent lui parlait. Sa peur se transforma peu à peu en un sentiment de bien être. C’est a se moment la que Lunao se réveilla en sueur.

Les jours qui suivirent fut toutes consacrés à la recherche de la représentation du Serpent Blanc, Asura. Pourquoi avait elle rêver de cela ? Elle savait que certain rêve pouvait être un reflet du souvenir enfuie en sois. Les Sétiens se servaient souvent de drogue pour la méditation et prédiction. Avait elle subit la même chose ? Pourtant chaque soir elle faisait le même rêve et sans avoir besoin de drogue. Les prêtres de Mitra la remettaient souvent en place, Lunao était perturbée.

Un soir ou elle rentrait dans sa chambre, qu’elle louait depuis quelques semaines, Elle eu une surprise. Un Parchemin, bien visible, posait sur la petite table de chevet. Intriguée, elle ouvrit.

Code:
« Si tu veux en savoir plus sur ton passé, ton présent et ton avenir vient sur le port de Tarantia dans deux jours au couché du soleil »
Elle ne bougea presque pas durant les 2 jours qui suivirent. Devait-elle y aller…
Le jour J elle se rendu au lieu de rendez vous, la peur au ventre. Faisait-elle le bon choix.
Les rues étaient calmes et vides, elle attendait. Une personne en robe et capuche bleu vient à sa rencontre dans la pénombre.

Code:
« Met ça sur tes yeux et tiens ma cape si tu veux savoir « 

Elle l’écouta en ayant des doutes sur ce qu’elle venait d’accomplir. Elle suivie l’homme, marchant doucement. Le froid l’envahit soudainement après avoir descendu une sorte de petit escalier, ses pieds était trempés, l’air très humide. De toute évidence on ne marchait pas dans les rues de tarantia. Après un long moment de marche et différente porte de passée, le bruit de grincement aidant à reconnaitre, on la fit stopper.

On lui retira une espèce de bandeau de cuir quelle avait au yeux et pus recouvrir la vue difficilement. Que ne fut pas sa surprise de revoir presque a l’identique la grand pièce quelle avait vu dans ses rêves. Un prêtre âgé en robe noir, lui faisant signe d’avancer. Ce qu’elle fit. L’ancien lui montra une sorte de grand registre ou se trouvait des noms d’inscrits. Il pointa son doigt sur une ligne que Lunao s’empressa de lire. Elle y vit son nom, le nom de sa mère et le nom de Jharim Jeewan. Elle comprit tout de suite qu’elle venait de lire le nom de son père.
Elle resta un long moment à discuter avec les prêtres présent, apprenant que ses parents appartenaient au Culte d’Asura et que son père venait de vendhya, un pays tout a l’est.
Elle pleura longuement quand elle apprit que ses parents avaient été assassinés. Assassinés par des suivants de Mitra, les prêtres d’Asura en étaient les témoins.
On ne devient pas Asuréen, on née Asuréen.

Sa vie venait de changer …

4° Partie :Les deux faces de la Lune

Asura, Dieu patron de la Vendhya et protecteur de la famille royale. On dit que le soleil est son œil droit et la lune le gauche.
Lunao passa de long moment à étudier les ouvrages secrets que l’on pouvait y trouver dans le temple. A chaque fois elle revenait les yeux bandés pour ne pas connaître le chemin. Elle ne le désirait pas.
Un soir ou elle dévorait un parchemin des yeux, un Prête lui tapa sur l’épaule avant de lui dire :

Code:
« Cherche la vérité dans la méditation et non continuellement dans les livres moisis. Celui qui veut voir la lune regarde le ciel et non l'étang. »

Cette phrase résonna dans sa tête, La lune, la lune la lune …
Le prêtre voyant les yeux brillant de la jeune Asuréenne rajouta :

Code:
« Chacun de nous est une lune, avec une face cachée que personne ne voit. Prend garde à toi »

C’est ainsi que Lunao passa son temps entre méditation et apprentissage de l’art Lunaire. Elle apprit à vivre suivant Les phases de la lune
Elle se lia à l’astre. Peut être avait elle trouvée son équilibre dans la grande illusion.
Mais avait elle vraiment conscience que dorénavant sa vie, ses envies ou ses humeurs étaient intimement liés à la Lune.

Les soirs de nouvelle lune, quand l’astre disparaît ne laissant qu’une nuit noire, Comment Lunao allait elle se comporter …

[Hrp]
La 1° partie n'a guère d'intérêt, Lunao n'en parle pas
La 2° partie En discutant un peu avec Lune on a tout à fait pus voir clairement qu'elle ne croyait plus en Mitra
La 3° partie Une partie qui reste cachée, peu de personnes savent réellement cette partie
La 4° partie, celle en cours, Lunao se présentera comme étant une adepte de l'art Lunaire. Pour ce qui est du cycle Lunaire je suivrais celui Irl (plus simple a vrai dire) Et donc forcément les soirs de nouvelle lune risque d'être animé ( mais cela sera toujours Lié plus ou moins a Mitra, vengeance oblige)
[/Hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunao
Frère d'armes
Lunao

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 16/10/2008
Age : 43

MessageSujet: Re: Lunao Leora Jeewan   Ven 24 Oct - 14:36

Lune passait le plus clair de son temps seule. Elle ne refusait pas de discuter avec des amis au détour d’une rue, mais elle ne le cherchait pas.
Elle aimait se retrouver à Tarantia, sur les toits, pour y méditer les rayons de la Lune lui léchant la peau.


Les seuls fois ou elle se rendait en Stygie, c’était pour y voir son amoureux, Syrmal travaillant à la taverne de la tête de serpent.

Elle retournait régulièrement au temple d’Asura, y faisant quelques missions simpliste pour le Culte.

Les prêtres suivaient les agissements de leur jeune protégé. Inquiéter par cette solitude, ils prirent les choses en main.
Le lendemain elle fut abordée par un manant qui lui remit un parchemin, surement un messager travaillant en secret pour le culte.
On pouvait y lire le nom de quelques guildes avec différentes annotation sur leur chef et leur but. Tous travaillés, de près ou de loin pour le Roi.
Elle soupira. Elle comprit ce que l’on voulait d’elle, Elle serait plus en sécurité et surement plus utile au sein d’une assemblée que de végéter dans son coin.
Elle fit un choix, Le Rempart de Cimméria. Elle y connaissait des gens qu’elle appréciait.

C’était décidé, Elle contacterait Dame Lyngail au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyngail
Membre de L'esprit


Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 28/05/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Lunao Leora Jeewan   Ven 24 Oct - 18:18

Lyngail avait déjà proposé de façon évasive à Lunao de les rejoindre, et elle attendait sa venue, sans s'impatienter, sans chercher à tout prix à l'attirer.

Bientôt, le Rempart aurait d'importants combats à mener, elle le savait. Mais elle avait également appris que tout doit être fait à son rythme. La perte encore récente du gros de la Compagnie tenait la jeune Cimmérienne dans une tristesse dont elle ne sortait qu'à grand peine, mais elle savait que tant qu'il en resterait un debout, rien ne serait perdu.

Alrisha, Khrauzer, puis Dementieva... Trois recrues de choix, qui faisaient leurs preuves... Et Lyngail savait qu'elle pourrait compter sur eux, le moment venu.

Elle pensait à sa dernière discussion avec Lunao et esquissa un sourire, levant les yeux vers la lune.

Peut-être viendra-t-elle plus vite que je ne l'attendais, finalement, murmura-t-elle.

Ce soir là, elle resta un moment, assise sur le rebord de la fenêtre de la chambre qu'elle occupait, à l'auberge de Tarantia. Elle savait qu'ensemble, ils feraient de grandes choses. Mais pour le moment, l'heure était à la préparation de tous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rempartdecimmeria.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lunao Leora Jeewan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lunao Leora Jeewan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Rempart (partie RP) :: Le feu de camp-
Sauter vers: